mercredi 15 août 2018

L'invité du jour : Johan Scipion et Sombre

Johan Scipion, créateur de l'excellent jeu de rôle "Sombre" nous fait le plaisir de se présence cette année encore !

Sombre est un jeu de rôle qui vous met dans la peau d'une victime de film d'horreur. Au fil des nombreux numéros de Sombre déjà publié, Johan a construit un impressionnant ensemble de scénarios, d'ambiances et de manières de jouer. La plus surprenante pour les vieux routards du jdr est certainement Sombre Zero, qui se joue en 15 minutes montre en main...
Ce qu'on aime chez Sombre Zero, c'est que c'est une excellente initiation pour les novices et un moyen de retrouver l'intensité des premières parties chez les joueurs aguerris (oserais-je dire "blasés" ?)

Bref, si vous avez déjà joué à la table de Johan, alors vous avez déjà éprouvé que le frisson du danger imminent. Pas besoin d'en dire plus, nous savons que vous aurez envie d'y revenir.
Et si vous n'avez jamais tremblé à sa table, alors saisissez l'occasion !

A noter que Sombre HS3 sera peut-être sorti au moment du festival... Mais même si ce n'est pas le cas, nul doute que Johan sera ravi de vous en parler :)

Profitons aussi de l'occasion pour Sombre 8, sorti il y a peu :

Et pour plus d'infos, le site officiel du jeu :

lundi 13 août 2018

L'invitée du jour : Mary G. Ash

Le festival reçoit un bon nombre de voisins auteurs ou illustrateurs, et après Anbleizdu, Laetitia Arnould ou Jeremy Angelo Napoli voici aujourd'hui Mary G. Ash. Déjà reçue une fois en 2015, ses réponses à notre questionnaire laissaient deviner une personnalité curieuse et cultivée, capable de mélanger des références historiques à des questions propres à la fantasy ou aux concepts les plus science-fictionnesques. Un trait de caractère de rôliste avancée sans doute ?

Déjà à l'époque, elle venait vous soumettre ses deux romans : Les Derniers des Justes et Les âmes siamoise. Or ce dernier connaît aujourd'hui une suite qu'elle ne manquera pas de vous présenter à l'automne prochain...

Couverture issue du site de l'auteur.

Fait remarquable, le site de notre auteur du jour comporte des extraits de ses romans, et mieux encore, des nouvelles intégrales. Dont l'une au moins a été soumise, et primée, à l'un des concours organisés par l'association Pérégrine, la belle endormie dont nous parlions il y a peu.

vendredi 10 août 2018

L'invitée du jour : l'association Lire et Faire Lire


En 2016, nous découvrions l'association Lire et Faire Lire. Parce qu'une association qui promeut la lecture mérite d'être louée et soutenue, et parce que ses lecteurs savent faire travailler l'imagination des plus jeunes avec des récits qui s'inscrivent parfaitement dans les thèmes du festival, nous n'avons pas raté l'occasion de les inviter immédiatement. Et de recommencer l'an dernier.


L'association Lire et Faire Lire sera donc encore une fois présente durant le festival, avec son chapiteau meublé de coussins et de tapis, ses livres, ses lecteurs et leur bonne humeur.

Ailleurs sur la toile...

Le site de Lire et Faire Lire

lundi 6 août 2018

Les invités du jour : Adrien Hortemel et Christophe le Galliot

Les récits d'inspiration celtique occupent naturellement toujours un peu de place au sein d'un festival sis au milieu du Trégor. Adrien Hortemel, jamais encore reçu dans nos murs, nous présentera ainsi Coeur de Menhir, un roman alimenté par le folklore breton, des mythes, des légendes celtes et françaises, voire nordiques.

La couverture de l'ouvrage, issue de la boutique en ligne.

Une paix fragile règne entre les différents peuples de la forêt de Déremkas. Les habitants sont menacés par une prophétie oubliée qui annonce le retour des ténèbres. Parmi eux, Dairen, un jeune homme ordinaire, va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Les rencontres seront nombreuses, mais ces personnes vont-elles l’aider à se frayer un chemin dans un monde cruel où les légendes sont devenues réalité ?
Le récit joue sur les origines encore mystérieuses des pierres dressées, et si vous avez déjà lu l'ouvrage, il vous faut quand même venir ; le deuxième tome est annoncé pour cet été...

Ce livre d'heroic fantasy présente en outre la particularité intéressante d'être illustré. C'est Christophe le Galliot, plutôt habitué aux super-héros façon comics (dit-il en interview), qui s'y colle. Lui non plus n'a jamais été reçu par le festival Scorfel, mais vous avez pu le découvrir il y a peu avec l'artbook Space Girls initié sur Ulule, qui n'est pas sans rappeler une certaine série (la variété des auteurs en moins, l'espace en plus).

Un extrait de la présentation du projet Space Girls sur Ulule.

vendredi 3 août 2018

L'invité du jour : le club Présence d'Esprits

Les plus fidèles ou attentifs parmi vous connaissent l'association Pérégrine dont l'objet est la promotion de la science-fiction, sous toutes ses formes, dans la région lannionnaise. L'association a par le passé accueilli des auteurs au Pixie ou au Planétarium de Bretagne, organisé des concours de nouvelles ou des conférences sur la chasse aux dragons, et a enfin participé à la création du festival Scorfel. Elle a beau n'avoir plus aucune activité depuis quelques temps, et n'avoir plus non plus une vitrine virtuelle, elle existe toujours !

Or il semblerait qu'elle ne soit pas seule en France à réunir des gens soucieux de l'éducation des masses aux genres SFFF (science-fiction, fantastique et fantasy). Et au sein de cette vaste communauté, on trouve le club Présence d'Esprits, notre invité du jour.

Le logo du Club Présence d'Esprits.

Bon, il nous faut admettre que Pérégrine n'a pas des origines aussi illustres que celles de cPE (pour les intimes). Et qu'elle n'organise pas non plus autant de prix, d'ateliers, de concours, ni ne publie de revues. Car en effet le club édite régulièrement, et sans subventions, le magazine Présence d'Esprits et la revue AOC. Avec, à l'intérieur, des sélections de textes, les lauréats des concours, des illustrations originales, des dossiers...

Les dernières parutions du club. (Couvertures issues de la boutique en ligne.)

Pour les aider il est possible d'adhérer, comme dans toute association qui se respecte, ou mieux encore de s'abonner. Mais pour les plus timides, il sera possible de venir les rencontrer déjà cet automne à Lannion, de feuilleter les magazines, ou de participer à leur petite loterie ludique qui, pour un lancer de dés, peut rapporter quelques cartes postales, des affiches, des livres...

Ailleurs sur la toile...

Le site du Club
Sa page Facebook